Le débat actuel sur les EHPAD, nous rappelle combien l'hébergement des personnes âgées est un enjeu majeur pour notre société. Aussi bien (et surtout) au niveau humain mais aussi financier pour l'état et les familles. L'une des réponses est le maintien à domicile qui peut prendre une autre dimension grâce à l'émergence des technologies.

Beaucoup de personnes âgées n'ont pas d'autres choix que de rejoindre des structures d’accueil pour faciliter leur quotidien. Ces choix sont toujours difficiles à faire et souvent sont faits par défaut, celles-ci restant profondément attachées à leurs racines. L'objectif de SenioRural est d'accompagner les personnes âgées valides ou en perte d’autonomie modérée, qui ne souhaitent pas rejoindre les structures spécialisées mais qui n'ont pas l'habitat adapté pour rester chez eux. L'idée est la construction des maisonnettes à loyer modéré et connectées afin d’assurer la sécurité et le confort des résidents.

Maisons connectées

Ces maisonnettes seront équipées des dernières technologies dans le domaine de la télé-santé, la e-médecine etc.. avec toutes les fonctions de pilotage pour assurer la surveillance des paramètres du logement. Un pilotage qui analyse en permanence les informations issues des différents capteurs répartis dans le logement et provoque l'émission d'alertes selon les situations suspectées anormales. Au-delà des nombreux détecteurs, le système mémorisera également les "habitudes" des résidants, comme par exemple l'heure d''ouverture et de fermeture des volets. En accumulant ces données, par exemple, il sera simple de signaler une ouverture ou une fermeture fortement décalée par rapport aux horaires habituels.

EHPAD Virtuel

Avec l'essaimage de telles initiatives et/ou l'adaptation de l'habitat existant avec ces technologies, il est simple d'imaginer sous forme de réseau, un "EHPAD virtuel" qui rassemble tous les opérateurs ou acteurs du maintien à domicile.

Au-delà des impacts évoqués ci-dessus, ce projet présente aussi un intérêt pour la formation. En effet, la Maison Familiale et Rurale de Bras sur Meuse, pourrait être un partenaire privilégié du projet avec notamment les élèves du "Bac PRO Services Aux Personnes et Aux Territoires". La MFR trouve naturellement toute sa place dans cette initiative locale. Les jeunes pourraient être mobilisés auprès des résidents lors de leurs stages en adéquation avec leur formation (lire ici).

Ce projet à pour but également d'être un pilote pour permettre une diffusion du concept au-delà de Bras-sur-Meuse, notamment sur les territoires ruraux. Une déclinaison de ce concept pourrait être faite sur des habitats existants.

Initié par la commune de Bras sur Meuse, le projet SenioRural est repris par la Communauté d'Agglomération du Grand Verdun dans le cadre du transfert des compétences. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :